L'église Saint Mélaine

You are here : Accueil > Découvrir Les Touches > Tourisme > L'église Saint Mélaine
Sous la monarchie de Louis-Philippe 1er "Roi des Français", en 1832, on décida d'agrandir l'église, l'ancienne étant jugée trop petite et délabrée. En effet, il faut savoir qu'à la fin du 19ème siècle, Les Touches comptait plus de 2.000 habitants.

Le plan de construction de cette nouvelle église donna lieu à un long débat qui dura 4 ans et une subvention sera sollicitée par la commune auprès de l'Etat pour l'élargir. La démolition de la maison de Mademoiselle Pichelin (qui faisait partie d'une des grandes familles des Touches) sera nécessaire pour l'élargissement de cette église.
L'église, composée de schiste et de tuffeau, mesure 40 mètres sur 20 alors que l'ancienne ne mesurait que 30 mètres sur 9. Sa surface a donc été multipliée par 3.

L'église est d'inspiration gothique. On le remarque notamment dans le choeur de l'édifice à travers les voûtes basses reposant sur de fines colonnes. En outre le gothique se ressent avec les couleurs rouge et or et les croisées d'ogives. Les arcs brisés, les piliers en faisceaux, les murs largement
 

percés de rosaces et les différentes statues isolées (telles que celles de Saint Jacques de Compostelle ou de Saint Mélaine) que l'on trouve dans l'église, sont également caractéristiques de l'art gothique. 

 

On peut aussi admirer les 2 grilles en fer ouvragé datant du 18ème siècle ou le dallage au pied de l'autel central du 17 ou 18ème siècle.
A l'intérieur de l'église on trouve la statue de Saint Jacques de Compostelle (datant du 18ème siècle), située près des fonds baptismaux. Elle a été réalisée en pierre polychrome c'est-à-dire en pierre de plusieurs couleurs. Cette statue rappelle que la commune était une halte pour les pèlerins allant à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le clocher date de 1895. Il est de style néogothique. Il est divisé en 3 parties : la partie basse au niveau de l'église et de la tribune, la seconde partie avec la "chambre de l'horloge" (où se trouve le déroulement des chaînes, des poids et des mécanismes de sonnerie). Les cloches se situent à 10 et 25 mètres du sol. Enfin la dernière partie, réalisée en pierre, comprend la "pointe" qui culmine à 40 mètres. La croix fut rénovée en 1991. Le paratonnerre avec le coq se situe au-dessus de la croix. Notre clocher mesure donc en totalité 44 mètres.